Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : coccicouleurs, Maquillage fêtes, peinture
  • coccicouleurs, Maquillage fêtes, peinture
  • : Cocci, vêtue de sa palette de couleurs, Sème Arabesques, Étoiles, Paillettes sur son passage …
  • Contact

Profil

  • Cocci...
  • L'écoute, le partage, la simplicité…
Rester soi-même, ne pas s’encombrer d’atours et de faux-semblants, oser dire ce que l’on est, affirmer avec douceur et fermeté ce que l’on pense et ce que l’on croit.
Ne pas chercher à paraître
  • L'écoute, le partage, la simplicité… Rester soi-même, ne pas s’encombrer d’atours et de faux-semblants, oser dire ce que l’on est, affirmer avec douceur et fermeté ce que l’on pense et ce que l’on croit. Ne pas chercher à paraître

Je scrapouille sous Mizaza

Ma Galerie  

Scrapbooking digital

 

<a href="http://Scrap-Avenue.fr"><img src="http://i40.servimg.com/u/f40/12/10/09/78/blinki11.jpg"></a>

Bienvenue chez Cocci... et belle journée colorée

  En poussant  cette  porte,  vous entrez chez Cocci..
Ou elle  vous dévoile une partie de son univers.

Le partage de tout et de rien. Positivité, Passion des mots simples, 

Quelques photos ,Quelques  peintures.... 

Si votre promenade a été agréable, et que vous déposiez  une petite pensée
elle sera heureuse de la lire,  et  de vous répondre.

Puis avec  un petit coup d'ailes, elle s'envolera chez vous
Afin de  visiter  à son tour,  toutes vos merveilles !


signature_4.gif

Note : Je remercie les créateurs  de certains gifs  qui ont été grapillés sur le net dans des blogs
          qui donnent l'autorisation de se servir .
          Si toutefois certains ne sont pas libre de droits, merci de m'en avertir SVP.

         

 

"J'entends et j'oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends."
- Confucius –

Archives

Page Coccicouleurs

17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 09:17

Terre joyeuse,

De tes couleurs tu te pares
Eclat de saison...

 

 saisons-copie-1

      

Doucement effleure
parc, et jardin.

Cascade des saisons...

 

Couleur d’automne
Le rougeoiement des feuilles
Embellie la terre



 

 

 

 



Glace du matin
Emprisonne les branches
Ornement du gel
.

 

 

Repost 0
Published by Cocci... - dans Poésies
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 09:40

Félix Leclerc ,
(2 août 1914 au 8 août 1988).
Auteur-compositeur-interprète, un poète, un écrivain, un acteur québécois
Un homme engagé pour la souveraineté du Québec
Pour la défense de la langue française....
Il meurt dans son sommeil, le 8 août 1988 à huit heures, sur l'île d'Orléans, près de Québec,

C’est le deuxième article que j’ose faire sur ce grand poète.
Mon premier article, je l’ai  supprimé puisqu’il  n’avait récolté en fait, 
aucun com !  
Alors j'ose revenir pour la  deuxième fois,  vous proposer  ce concert
(un vrai cadeau,  que je trouve pour ma part une  pure  merveille !).
proposé sur  Dailymotion (merci de nous permettre ce partage)

 

Quelques paroles au hasard :


… J'ai pris le p'tit bonheur,
L'ai mis sous mes haillons,
J'ai dit "Faut pas qu'il meure,
Viens-t'en dans ma maison."
Alors le p'tit bonheur
A fait sa guérison
Sur le bord de mon cœur
Y avait une chanson…


   http://www.dailymotion.com/video/xr0cc_felix-leclerc-concert-entier_music

Repost 0
Published by mi... - dans Poésies
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 07:08

 

Un hommage à un grand poète!

 

Photo de Rimbaud par Verlaine   


rimbaud par verlaine

Il est né le 20 octobre 1854 à Charleville.
Le 10 novembre 1891 est le  jour  ou Jean Nicolas Arthur Rimbaud poète français est mort à Marseille.

Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans.
Ses derniers à vingt ans.

Il renonce subitement à l’écriture. Ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires le poussent à choisir alors une vie aventureuse....

 

Bien que brève, la densité de son œuvre poétique fait d'Arthur Rimbaud une des figures considérables de la littérature française.

 

 

Rêvé Pour l'hiver.

L'hiver, nous irons dans un petit wagon rose
Avec des coussins bleus.
Nous serons bien. Un nid de baisers fous repose
Dans chaque coin moelleux.

Tu fermeras l'œil, pour ne point voir, par la glace,
Grimacer les ombres des soirs,
Ces monstruosités hargneuses, populace
De démons noirs et de loups noirs.

Puis tu te sentiras la joue égratignée...
Un petit baiser, comme une folle araignée,
Te courra par le cou...

Et tu me diras : "Cherche !", en inclinant la tête,
- Et nous prendrons du temps à trouver cette bête
- Qui voyage beaucoup...

Arthur Rimbaud, le 7 octobre 70

 

Un petit rappel

Le dormeur du Val d'Artur Rimbaud...



Repost 0
Published by Cocci... - dans Poésies
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 18:13

On espère tous dans nos rêves les plus fous
Celui ou celle  qui saura découvrir la porte de notre cœur.
Une source de douceur, de partage, de compréhension.
Celui ou celle avec qui, vivre enfin le voyage de la vie

 Pouvoir trouver l’oasis au milieu du désert de cette vie
Fraiche et limpide ou chacun pourrait poser ses bagages

Ne laissons pas nos cœurs devenir un désert et dépérir
Buvons à la source de ce  bonheur et aimons la vie !...

cocci...


  Maintenant je vous partage les paroles de ce poème de Paplo Neruda :

Il meurt lentement

Celui qui ne voyage pas,

Celui qui ne lit pas,

Celui qui n’écoute pas de musique,

Celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement

Celui qui détruit son amour-propre,

Celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement

Celui qui devient esclave de l'habitude

Refaisant tous les jours les mêmes chemins,

Celui qui ne change jamais de repère,

Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement

Celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions

Celles qui redonnent la lumière dans les yeux

Et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement

Celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux

Au travail ou en amour,

Celui qui ne prend pas de risques

Pour réaliser ses rêves,

Celui qui, pas une seule fois dans sa vie,

N’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!

Risque-toi aujourd'hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d'être heureux!

 

Pablo Neruda  Prix Nobel de Littérature 1971

Un grand poète Chilien mort en septembre 1973.

 

 


 

 

 

Repost 0
Published by Cocci... - dans Poésies
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 10:51

Le dormeur du Val d'Artur Rimbaud

rimbaud.jpg

 

 

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.


Repost 0
Published by Cocci... - dans Poésies
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 09:06

Ce matin le clown triste , m'a fait repenser à une poésie de Maurice Carème

 

 AU CIRQUE

 

Ah ! si le clown était venu !

Il aurait bien ri, mardi soir :

UN magicien en cape noire

A tiré d'un petit mouchoir

Un lapin, puis une tortue

Et, après, un joli canard.

Puis il les a fait parler

En chinois, en grec, en tartare.

Mais le clown était enrhumé :

Auguste était bien ennuyé.

Il dut faire l'équilibriste

Tout seul sur un tonneau percé.

C'est pourquoi je l'ai dessiné

Avec des yeux tout ronds, tout tristes

Et de grosses larmes qui glissent

Sur son visage enfariné.

 

 

 

Repost 0
Published by Cocci... - dans Poésies
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 08:47

Et voilà je supprime mon erreur, mais ne pouvant pas laisser cet article vide  ....

 

Les miroirs réfléchissent trop. Ils renversent prétentieusement les images et se croient profonds. [Jean Cocteau]
 
buter1
Repost 0
Published by Cocci... - dans Poésies
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 09:13

Celles-ci temoignent de notre  histoire, d'un passé à jamais disparu ...!

Mais qu'elle soient d'hier ou d'aujourd'hui :

"Les hommes rêvent, se fabriquent des mondes idéaux et des dieux.

Les femmes assurent la solidité et la continuité du réel"

René Barjavel

 

  

 

 

les deux belles

Repost 0
Published by cocci... - dans Poésies
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 13:26

Suite à la demande de Josy, un poème sur le jardin de Mary Mitford.
(il y en a un autre dans la réponse à Josy sur le com dans trio).

 

Je ne connais rien de plus plaisant que de s'assoir là,
Par un bel aprés-midi d'été.
Le soleil d'ouest frémissant à travers le feuillage des sureaux

et éclairant vos joyeux parterres

où fleurs et massifs sont aussi serrés que brins d'herbe d'une prairie

une floraison sauvage,

tissée et entrelacé en couronne ou en guirlande

avec une profusion au-delà de toute imagination.

Mary Mitford

(1785-1855),

"Notre village"

Repost 0
Published by mi... - dans Poésies
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 07:53

Terre joyeuse,

De tes couleurs tu te pares

Eclat de saison...

 
Doucement effleure
parc, et jardin.

Cascade des saisons...

 

Repost 0
Published by mi... - dans Poésies
commenter cet article